Blog

Comment penser positivement ?

Pour ma petite histoire, ma mère & ma sœur me disait souvent : “Si tu penses positivement, tu attirera du positif mais si tu penses négativement, tu attirera du négatif”. C’est vrai et d’ailleurs, Bouddha le dit très bien aussi d’une autre façon 😉

Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.

Bouddha

Avoir des pensées positives, c’est en quelque sorte voir le verre d’eau à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Il n’y a pas de vie objectivement plus heureuse qu’une autre. Tout est question de ressenti.

Et chaque événement de votre vie pourra être interprété comme une chance ou un malheur.

Si par exemple vous avez un accrochage avec votre voiture qui abîme celle-ci et vous met en retard, comment allez-vous réagir ?

La majeure partie des gens se sentiront stressés, agacés, voire choqués par cet accident.

Beaucoup le percevront de manière négative puisqu’il n’était pas désiré.

Personne ne veut avoir un accident de voiture… En réalité, on pourrait voir les choses d’un point de vue différent.

La personne ayant des pensées positives se réjouira de ne pas être blessée, d’avoir pensé à mettre sa ceinture de sécurité ou d’avoir souscrit à une bonne assurance alors que celle qui broie du noir se plaindra de devoir faire un constat ou du fait qu’elle est en retard au travail.

Tout événement perçu comme négatif peut avoir quelques côtés positifs.

Maintenant, pourquoi on doit penser positif ?

Pourquoi devons-nous toujours rester positif(ve) malgré les épreuves ?

Avant d’écrire cet article, j’ai fais une petite recherche sur notre ami Google et il m’a fallu peu de temps pour y voir de nombreux articles sur “Comment penser positivement“.

On peut y trouver la méthode Coué, et d’autres techniques mais selon moi, c’est un travail plus en profondeur qu’il faut.

La pensée positive, c’est quoi ?

La pensée positive est une façon de voir la vie avec optimisme.

Il s’agit ici de ne pas voir la vie comme une suite de malheurs mais plutôt d’arriver à apercevoir tous les petits bonheurs de tous les jours. C’est, aussi, arriver à garder le sourire en toute occasion et ne laisser à rien l’opportunité de nous gâcher la vie.

Attention, la pensée positive ne demande pas de complètement ignorer nos problèmes, ce qui ne ferait que les empirer. Au contraire, la pensée positive demande à s’y confronter, mais en laissant la tristesse et les plaintes de côté et en essayant de ne voir que le bon côté des choses, et tout le positif que l’on pourra retirer de notre expérience.

La pensée positive présente un grand nombre d’avantages. Elle a, d’abord, l’avantage indéniable de pouvoir mieux profiter de notre vie et d’être plus heureux. Elle permet aussi d’apprendre à mieux affronter les problèmes et les échecs, ce qui nous rend moins apeurés face aux situations inconnues et à la prise de risques.

Cette façon de voir la vie jouerait même un grand rôle dans notre vie professionnelle. Mais ce n’est pas tout : la pensée positive permettrait également d’être en meilleure santé et de vivre plus longtemps!

La pensée positive, c’est comme un sport ou un instrument de musique. Vous ne pourrez pas la maîtriser du jour au lendemain, il vous faudra un peu d’entraînement afin d’habituer votre cerveau à penser différemment.

Voici quelques conseils pour cultiver sa pensée positivement.

Il n’y a pas d’échecs mais que des expériences !

Vous devez vous dire que, quelque soit l’événement malheureux qui vous arrive, il est toujours arrivé de façon bénéfique et vous avez toujours une leçon à tirer de cet événement.

Certes, cela peut paraître dur sur le moment mais posez-vous ensuite les bonnes questions comme par exemple : “Qu’est-ce que j’apprends en ce moment ? “Quel est le feedback” ?

Il faut se dire que tous les événements négatifs qui se se présentent à vous sont là pour vous apprendre quelque chose, il y a un cadeau derrière. Et il faut trouver la leçon que ça nous a vraiment apportée, il faut trouver le cadeau qu’il y a derrière 😉

Pensez aux solutions plutôt qu’aux problèmes

Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions.

Face à un problème, n’hésitez pas à vous répéter cette phrase en boucle pendant quelques instants. Cela pourrait déjà vous soulager et rendre le problème moins important à vos yeux.

Le meilleur moyen d’avoir une vie triste et peu épanouissante, c’est de s’apitoyer sur son sort, d’estimer qu’on n’a pas de chance ou de rejeter la faute sur les autres, sur la politique, sur la météo ou sur son patron.

Les personnes qui ont des pensées positives sont dans l’action.

Lorsque leur métro est bloqué, elles marchent jusqu’à la prochaine station.

Lorsqu’elles s’ennuient au travail, elles commencent à chercher quel autre métier leur plairait.

Lorsqu’elles manquent d’argent, elles révisent leur budget.

Elles cherchent des solutions plutôt que de voir des difficultés.

Il ne s’agit pas d’occulter les problèmes, mais de les considérer comme des épreuves surmontables et de se concentrer sur la manière de les régler plutôt que sur la gêne occasionnée.

Choisissez délibérément les pensées positives

Vous avez la possibilité de contrôler vos pensées pour garder votre CAP et atteindre vos objectifs.

Afin de donner une autre couleur à votre business, carrière, vie en général, je vous invite à changer vos pensées, votre mindset.  Certains me diront : « C’est plus facile à dire qu’à faire ». Je vous comprends. Je suis passée par là.

Évitez de penser à ce que vous ne pouvez pas faire ou obtenir, et pensez plutôt à tout ce que vous êtes capables de réaliser et tout ce que vous avez déjà.

Le fait d’entretenir un état heureux et motivé dépend évidemment des événements. Quand tout va bien et qu’on vient de recevoir de bonnes nouvelles, cela va de soi, alors que quand tout va mal, penser positivement semble tout bonnement impossible.

Toutefois, sur la durée tout ne peut toujours aller si bien ou si mal, une autre notion se dégage: celle de la responsabilité.

Se réaliser implique des efforts, et pour profiter des bienfaits personnels et émotionnels de la pensée positive, vous devez en prendre la décision.

Nos décisions sont les impulsions, petites ou grandes, qui façonnent notre existence. Car chaque décision s’accompagne d’actions.

Ne pas décider revient donc à ne pas agir.

Mais pour commander l’action, la décision doit posséder une force réelle. Elle doit supplanter le simple petit désir ou le mol intérêt d’aller dans une direction.

Choisissez consciemment votre cercle social proche

Votre cercle social proche est très important. Entourez-vous de personnes positives et éloignez-vous directement des personnes négatives !

Sachez que l’optimisme est contagieux. La tristesse est aussi contagieuse. Lequel préférez-vous ?

Si vous voulez être contaminé par l’optimisme, vous devez vous trouver des gens qui peuvent vous apporter quelque chose qui a de la valeur. Recherchez les gens positifs autour de vous.

Passez du temps avec des gens qui ont des passions personnelles qu’ils veulent partager avec vous. La passion – comme l’optimisme – est contagieuse.

Réfléchis aux personnes avec qui tu échanges sur ta vie le plus souvent.

Est-ce-que ces personnes-là sont dans la même dynamique que vous ? Est ce qu’elles ont déjà atteint les objectifs qu’elles voulaient atteindre ? Est ce qu’elles vous encouragent dans ce que vous voulez faire ? Ou est ce qu’elles vous dénigrent et vous disent que ce n’est pas possible ?

Si c’est le cas, et bien changez de fréquentation.

Apprenez à rire de vous

Pouvoir rire de soi-même, c’est faire un grand pas vers la positivité.

Au lieu de vous vexer lorsque quelqu’un remarque l’un de vos défauts, prenez le temps d’en rire. Après tout, nous avons tous des défauts, et il est important de les accepter !

Ou encore, si vous tombez en rue ou si vous cassez quelque chose, essayez d’en rire au lieu de mourir de honte.

Les exemples sont nombreux mais le résultat est le même : vous vous sentirez directement mieux !

Pensez à vous amuser.

S’amuser n’est pas uniquement réservé aux enfants 😉

Les personnes qui cherchent à s’amuser de temps en temps ont tendance à être plus heureuses dans leurs vies et plus positives, car tout ne pas être corvées et monotonie.

S’amuser permet donc de couper un peu du quotidien tout en se faisant plaisir dans la joie & la bonne humeur !

Laisse le passé derrière toi

Vivre dans le passé nous empêche de profiter du présent. Les personnes positives ne se laissent pas enfermer dans le passé et ne stagnent pas.

Elles savent que donner vie aux pensées négatives ne leur fera aucun bien lorsqu’elles s’efforceront d’atteindre leurs objectifs.

Elles comprennent que rejouer les événements du passé encore et encore dans leur esprit n’est rien d’autre qu’une énorme perte de temps et d’énergie.

Et elles évitent ce genre de comportement qui les empêcherait, en fin de compte, d’atteindre leurs objectifs et de vivre pleinement leur vie.

Pour devenir une personne plus positive, il va vous falloir apprendre à lâcher prise de tout ce qui entrave votre capacité à vous épanouir et à exprimer votre potentiel.

Pour changer votre état d’esprit, il faut vous libérer du passé afin de pouvoir vous immerger pleinement dans le présent et vous préparer pour l’avenir.

Pour changer vos pensées négatives en pensées positives, il faut aussi remplir votre esprit de toutes les possibilités futures qui s’offrent à vous, plutôt que de vous vautrer dans les souvenirs douloureux qui vous tirent vers le bas.

Penser positivement, oui, mais pas trop, ni toujours…

Comme en toutes choses, l’abus, même de ce qui est positif, peut nuire.

« Quoi! Me direz-vous, même le positif peut être négatif? On ne peut se fier à rien… »

Laissez-moi préciser ce que je veux dire.

Bien sûr, la pensée positive apporte avec elle son lot de bons côtés. Mais la vie est complexe et se forcer à toujours penser positivement n’est pas la solution la plus indiquée.

La nuance est donc de mise.

Car les pensées négatives peuvent parfois avoir elles-mêmes leurs avantages.

Si vous vivez un deuil, par exemple, la tristesse que vous éprouverez sera normale et saine.

Lorsque vous perdez un être cher, vous devez prendre le temps de traverser les étapes du deuil pour continuer à avancer.

Se forcer à penser positivement dans un tel contexte ne serait d’aucune aide.

De la même manière, si une autre personne vous manque de respect et que cela vous met en colère, vos pensées ne seront pas positives.

Mais les pensées négatives que suscite cette situation vous aideront à vous défendre et à vous affirmer.

Elles seront utiles.

Il ne faut donc pas appliquer la pensée positive de manière systématique, sans considérer le contexte ni les émotions que vous vivez.

Vous devez faire preuve de discernement.

Évidemment, il ne faut pas s’automutiler mentalement, ce que nous sommes portés à faire lorsque nous vivons une dépression.

Pour vous aider à savoir si la pensée positive peut être utile ou pas, demandez vous: « Est-ce que les pensées et les émotions négatives que je vis ont une utilité et me permettent d’améliorer ma vie? »

Dans mes exemples du deuil et de l’affirmation de soi, la réponse sera « oui », mais dans le cas de la tristesse et des pensées autodénigrantes reliées à la dépression, la réponse sera « non ».

Comment adopter des pensées plus positives au quotidien ?

Pour apporter des changements bienfaisants et durables à votre vie, vous devez adopter une vision qui appréhende le monde de la manière la plus positive possible.

C’est un objectif simple qui n’est pas si facile à réaliser. Il prend des efforts et on ne peut l’atteindre que progressivement.

Il faut savoir que nous avons plus de 60000 pensées par jours mais la plupart se font de façon inconsciente.

Pour exercer un contrôle sur ces dernières, vous devez donc leur porter davantage attention: lorsqu’une pensée négative entre dans votre esprit, vous le savez et vous pouvez faire quelque chose (vous augmenter votre contrôle).

Une manière simple (pour ne pas dire simpliste) de procéder consiste à remplacer les pensées négatives par des pensées positives sur les mêmes sujets.

Par exemple:

  1. Pensée négative: «Une autre journée difficile qui commence.»
  2. À remplacer par une pensée positive comme: «Une nouvelle journée remplie de découvertes et d’apprentissages commence.»
  1. Pensée négative: «Je vais échouer ce nouveau projet.»
  2. À remplacer par une pensée positive comme: «Je vais réussir ce nouveau projet.»
  1. Pensée négative: «Que-ce que mon collègue va encore me dire d’imbécile?»
  2. À remplacer par une pensée positive comme: «Que-ce que mon collègue va me dire de rigolo?»

En soi, le fait de remplacer une pensée négative par une pensée positive n’est pas difficile.

Ce qui est difficile, c’est de le faire régulièrement et assez longtemps pour commencer à en goûter les bénéfices.

Conclusion

L’impact des pensées positives sur notre travail, notre vie et notre santé est énorme. Il a été prouvé qu’elles ouvrent notre esprit à davantage de possibilités.

Mettre en pratique ces quelques conseils tous les jours impactera votre vie !

Changer votre état d’esprit et apprendre à devenir une personne positive est la meilleure solution pour mieux réussir et, en fin de compte, vous permettre de devenir une personne plus heureuse.

Si vous avez tendance à avoir une vision négative, ne vous attendez pas à devenir quelqu’un de positif du jour au lendemain. Il faudra beaucoup de pratique.

Mais c’est possible en croyant en vous et en étant persévérant(e) 🙂

En attendant, j’espère que ces conseils pour penser positivement vous seront utiles !

Si tu as des difficultés, n’hésites pas à me contacter 🙂

Source : NicolaSarrasinpenser et agirRéussite personnelJuste bien